Présentation du LGCO

Depuis Novembre 2018, le LGCO est dirigé par Anne-Laure Gatignon (MCF HDR) et Serge Agbodjo (MCF)  avec l’appui d’une équipe de direction constituée de 5 membres et d’un conseil de laboratoire composé de 4 membres élus. Le LGCO a été créé sous l’appellation « Laboratoire Gestion et Cognition » (LGC) en 1995. Il regroupait à la fois des enseignants chercheurs en gestion et en informatique. En 2006, la réorganisation des écoles doctorales par champ disciplinaire a amené les informaticiens à quitter le LGC. Cela a induit depuis un profond changement et une profonde restructuration du laboratoire et de ses axes de recherche. Le LGC est ainsi devenu une unité de recherche exclusivement en sciences gestion. L’intitulé « Gestion et Cognition » traduisait alors le projet de recherche du laboratoire : étudier l’organisation comme un système cognitif, c’est à dire un système qui produit et consomme des connaissances au travers de la dynamique d’une organisation sociale. En 2011, le LGC change de nom et devient « Laboratoire Gouvernance et Contrôle Organisationnel (LGCO) », à la suite d’une redéfinition du projet scientifique axé autour du thème transversal de la gouvernance. Cette réorganisation traduit la volonté du laboratoire de décloisonner les disciplines à l’intérieur des sciences de gestion. L’objectif est de rendre compte de la réalité organisationnelle où la problématique de gouvernance a simultanément des dimensions comptables et financières, commerciales, organisationnelles et humaines, stratégiques. Ce choix facilite les échanges et les collaborations entre les membres du laboratoire autour de 2 thèmes pour le contrat 2019-2024 : Enjeux économiques, innovations managériales et entrepreneuriat (thème 1), Transformations sociétales, RSE, santé et environnement(thème 2).

Les deux thèmes représentent de manière complémentaire la recherche des EC du laboratoire en fonction de ses enjeux et de la nature des contributions (managériales ou sociétales) que leurs résultats permettent d’apporter ; d’un côté des contributions visant l’amélioration de la performance économique et financière des organisations ou la réussite des projets innovants et entrepreneuriaux (thème 1), de l’autre des contributions visant à répondre à des enjeux sociétaux, ou à internaliser les externalités sociales et environnementales des organisations, à travers par exemple une politique de RSE (thème 2). Tandis que le premier thème adopte une perspective classique de la recherche en Sciences de gestion, le second thème parait plus iconoclaste, dans le sens il s’agit de s’emparer d’objets de recherche qui vont au-delà des frontières habituelles.

Les chercheurs du LGCO collaborent avec ceux des autres disciplines dans le cadre de projets multidisciplinaires avec les acteurs institutionnels et professionnels des terrains de recherche.