Membres

Membres permanents

AMANN Bruno

Professeur – IUT A, Toulouse

Deux axes principaux caractérisent mes travaux, axes qui par ailleurs se rejoignent :
– Les entreprises familiales. Formes « singulières » d’entreprises (même si elles sont dominantes dans le monde), elles présentent généralement des performances supérieures à celles des entreprises non-familiales. Elles sont gérées sur la durée, elles mettent en place des stratégies différenciées dans tous les domaines.
– La gestion des multinationales et les spécificités du contrôle des unités distantes. Les questions inhérentes, à la fois aux problématiques de contrôle (au sens large) et de Gestion Internationale des Ressources Humaines demeurent cruciales dans notre monde actuel. En ce qui concerne mes travaux, elles sont fondamentalement orientées vers la présence des multinationales françaises en Asie.


Two main themes characterize my academic work axes that also meet:
– Family businesses. Considered as « singular » businesses (even if they are dominant in the world), they generally have higher performance than non-family businesses. They are managed « in the long run », they implement differentiated strategies in all areas.
– MNCs management and control of subsidiaries. Different issues are involved, both to control issues (broadly speaking) and International Human Resources Management. Regarding my work, they are fundamentally oriented towards the presence of French MNCs in Asia.

En savoir plus…

BERTRANDIAS Laurent

Professeur – IUT A, Toulouse

MARTINEZ Isabelle

Professeur – FSI

Mes travaux de recherche s’inscrivent dans les domaines de la finance d’entreprise et de la comptabilité financière. Ils ont comme point commun d’aborder des problématiques de comptabilité financière (communication financière et/ou extra-financière ; gestion des résultats comptables ; pertinence des informations comptables et financières, etc…) dans le cadre des entreprises cotées et dans le contexte d’opérations financières spécifiques (retraits de cote, introductions en bourse, offres publiques OPA/OPE ; etc…). Les études menées sont pour la plupart empiriques. Elles mobilisent une variété de méthodologies : méthodes d’analyse quantitative (par ex. régressions, analyse factorielle), méthodes expérimentales, analyses qualitatives (analyse de contenu, entretiens semi-directifs etc…).
E-mail: isabelle.martinez1@univ-tlse3.fr

ABDELLATIF Mahamat

MCF – IUT A, Auch

AGBODJO Serge

MCF – IUT A, Toulouse

La théorie positive de l’agence (Jensen 1983 ; Jensen et Meckling 1976) fonde son approche sur la relation contractuelle entre le principal (actionnaire) et l’agent (dirigeant) dans le souci de réduire les divergences d’intérêt entre ceux-ci. Dans ce contexte, la divulgation volontaire du dirigeant vise à rassurer les actionnaires et les créanciers sur la collaboration de celui-ci, mais c’est également un moyen de réduire les coûts d’agence et l’asymétrie informationnelle. Mes recherches s’inscrivent dans la veine des études portant sur la divulgation volontaire d’informations avec un intérêt particulier pour les informations relatives à la création de valeur. Il s’agit de mettre en évidence les facteurs explicatifs de la divulgation volontaire d’informations (scores de divulgation) de la part des sociétés. Dans le prolongement de ces recherches, je suis amené à tester l’effet des informations volontaires sur la valeur boursière de l’entreprise par le biais des études de pertinence « value relevance ». Mes recherches mobilisent des approches quantitatives (données de panels) et qualitatives (entretiens).

E-mail: serge.agbodjo@iut-tlse3.fr

ALLARD Frédérique

MCF – FSI

Spécialisée en études organisationnelles et en ingénierie des projets de développement, je m’intéresse à l’action collective et au travail à plusieurs depuis ma recherche doctorale (« La dynamique de l’intégration organisationnelle : approche constructiviste et étude de cas », 1999). Après une recherche-action à l’AEROSPATIALE-AVIONS (1988-1993), je me suis tournée vers d’autres organisations. Mes travaux se sont notamment déployés dans les univers de l’artisanat (réseau Artisanat & Université, 2006-2011) et du développement territorial (PSDR INGEDICO 2008-2011). Depuis 2012, c’est aux coopératives en général, aux CAE (coopératives d’activités et d’emploi) en particulier que je m’attache, dans le cadre d’un programme collectif porté par l’équipe EmPmO du LGCO (UPS) et en partenariat avec le monde coopératif. Sur le registre pédagogique, je suis actuellement responsable du Master 2 en Ingénierie des Organisations, parcours Entrepreneuriat et Management des Petites et Moyennes Organisations (campus de Tarbes) après d’autres responsabilités dans le cursus de formation (www.ioempmo.fr). Ces expériences ont justifié mon implication, avec deux autres collègues de l’équipe EmPmO (Ketty Bravo et Stéphanie Loup), dans le programme PEPITE dédié au développement de l’entrepreneuriat étudiant. Depuis 2014, je suis chargée des questions de formation de PEPITE ECRIN, le pôle Entrepreneuriat Etudiant de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

AMANS Pascale

MCF – IUT A, Toulouse

ARTHUS Isabelle

MCF – FSI

AUBRY Caroline

MCF – IUT A, Toulouse

Mes travaux de recherche s’intéressent à la fonction ‘risk manager’ (FRM) dans les grandes entreprises françaises :
– la naissance de la FRM. L’histoire récente de la gestion des risques permet de dater et expliquer la création de la FRM, d’identifier les acteurs de l’émergence, d’en proposer une interprétation, de mettre en perspective ses évolutions futures ;
– l’identification de la FRM : que font les RM ? Quelle est leur place dans l’organisation ? Nous proposons une lecture de l’activité et de la place organisationnelle des RM et de la FRM autour des problématiques de client et d’autorité et mettons en perspective leurs évolutions futures. L’agrégation des analyses par l’activité et la place des RM dans l’organisation permettra de faire émerger les rôles organisationnels de la FRM.
Ces travaux sur la FRM trouvent leur sens dans l’actualité des problématiques de gestion des risques : les grandes entreprises françaises mettent en place l’Enterprise-wide-Risk Management et la FRM est devenue un enjeu pour les Conseils d’Administration. Ces problématiques répondent aux réflexions de l’Association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise (AMRAE) sur la fonction (valeur créée, rôle) et font écho aux interrogations des RM. Ces éléments devraient par ailleurs encourager des travaux plus approfondis sur l’identification de la FRM (typologie des rôles) et la question de sa professionnalisation.

E-mail: caroline.aubry@iut-tlse3.fr

BEDE Didier

MCF – IUT A, Toulouse

La littérature sur le management de la chaîne logistique est indissociable d’une modification profonde des rapports entre les acteurs de la logistique. Au sein de la littérature en management stratégique et en logistique, et en tant qu’activité localisée et inter-organisationnelle à l’interface de nombreuses parties prenantes, les plates-formes logistiques multimodales apparaissent comme un point de convergence incontournable de la compétitivité des entreprises et des territoires. Dans cette perspective, nous cherchons à comprendre la réalité de l’articulation entre l’architecture organisationnelle des plates-formes logistiques multimodales et leur compétitivité ex-ante.
Mots clés : architecture organisationnelle, compétitivité, plate-forme logistique multimodale, management de la chaine logistique.

E-mail: didier.bede@iut-tlse3.fr

BOUZOUBAA Fatem-Zahra

MCF – FSI

Mes recherches portent sur les besoins des investisseurs en informations financières et comptables. Plus particulièrement, je m’intéresse au cas des investisseurs institutionnels qui, en raison de leurs compétences et du type de relation d’agence dans laquelle ils se trouvent, ont des besoins en informations spécifiques.
En effet, l’investisseur institutionnel se trouve dans une double relation d’agence et est amené à jouer le rôle d’un agent professionnel. Il s’agit donc de s’interroger sur son comportement lors de sa prise de décision d’investissement et lors de la reddition de compte qu’il effectue à son client.
Les études menées se basent sur des méthodes qualitatives (entretiens semi-directifs, analyse de contenu, analyse factorielle…) et quantitatives (expérimentation, tests des effets indirects…).

E-mail: fatem-zahra.bouzoubaa@univ-jfc.fr

BRAVO Ketty

MCF – FSI

Spécialisée en Gestion des Ressources Humaines et management des équipes transverses, je m’intéresse aux nouvelles formes de travail et particulièrement aux modèles d’entrepreneuriat depuis ma recherche doctorale (« Le sentiment de réussite professionnelle dans l’expérience du travail en solo : mesure, déterminants, et conséquences  « , Université Montpellier 3, 2005). Recrutée depuis 2006 à l’Université Paul Sabatier, mes travaux se sont développés dans l’univers de l’artisanat (réseau Artisanat & Université, 2006-2011) et depuis 2012, dans celui des Coopératives d’Activités et d’Emploi dans le cadre d’un programme collectif porté par l’équipe EmPmO du LGCO. Sur le registre pédagogique, je suis actuellement responsable de la licence en Gestion sur le campus de Tarbes, préparatoire au Master en Ingénierie des Organisations, parcours Entrepreneuriat et Management des Petites et Moyennes Organisations (www.ioempmo.fr). Depuis 2014, je suis investie dans le programme PEPITE dédié au développement de l’entrepreneuriat étudiant en tant que Référente Entrepreneuriat Etudiant de PEPITE ECRIN, le pôle Entrepreneuriat Etudiant de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

COURNAC Anna

MCF – IUT de Tarbes

L’intégration des principes du développement durable au sein de la gestion courante et stratégique des entreprises (processus de production, processus d’approvisionnement, choix d’implantation et d’investissement) et la mise en œuvre d’une démarche de Responsabilité Sociale (RSE) sont devenues ces dernières années des préoccupations majeures pour les entreprises. La recherche sur le management de la RSE interroge le rôle de l’entreprise dans la société et traite des réponses apportées par l’entreprise aux attentes et sollicitations de la société. Dans cette perspective, n​os recherches portent sur la dimension territoriale de la RSE en contexte international (ancrage territorial des multinationales, contribution aux démarches de développement territorial durable), sur les outils de déploiement d’une démarche de RSE et sur le management stratégique de la RSE.​

DEL VECCHIO Nathalie

MCF – FSI

DUMAS Guillaume

MCF – IUT de Tarbes

Mes travaux de recherche s’inscrivent dans les domaines de la finance d’entreprise et de la comptabilité financière. Ils portent principalement sur le lien entre innovation et informations comptables dans le cadre des entreprises cotées. Ce lien est étudié suivant deux problématiques. Il s’agit d’une part de déterminer si les caractéristiques de l’innovation (risque, asymétrie d’information et contraintes de financement) incitent les dirigeants à manipuler l’information comptable. Il s’agit d’autre part de déterminer si la R&D (l’ajustement des dépenses et leur mode de comptabilisation) est utilisée pour manipuler cette information comptable. Ces études sont menées au travers d’analyses quantitatives.

E-mail:

GARCIA Alice

MCF – IUT de Tarbes

Comprendre les attitudes et comportements des personnes et des groupes humains dans les organisations, soulèvent des questions d’un intérêt majeur. Dans ce contexte, force est de constater que nombreuses recherches mettent en exergue leurs déterminants et leurs conséquences qui restent sans cesse renouvelées. Dans ces perspectives, mes thématiques de recherche proposent de développer plusieurs domaines du comportement organisationnel. Chacune d’entre elles concordant à des axes centraux pour le management des ressources humaines dans les organisations et les administrations :

  • Attitudes et émotions au travail (implication organisationnelle, tensions, stress, bien-être)
  • Conflit travail/famille
  • Comportements organisationnels (performance, soutien, déviance, absentéisme, démission)
  • Identité au travail (identification organisationnelle et professionnelle)
  • Audit social et financier
  • Dirty Work (« sale boulot ») et stigmas sociaux

GATIGNON Anne-Laure

MCF – IUT A, Toulouse

Le management des comportements et attitudes au travail est un angle d’analyse essentiel pour comprendre le fonctionnement des organisations et la réussite des dispositifs de gestion. La Gestion des Ressources Humaines soutient naturellement une réflexion sur la conciliation entre l’économique et le social. Dans cette perspective, mes recherches s’articulent autours de 3  thèmes majeurs :

  • les pratiques RH visant à animer la RSE dans l’organisation (mécénat des compétences, méthode de recrutement par simulation, actions vis-à-vis des territoires…)
  • les attitudes et comportements dans le domaine de la gestion de carrière (proactivité, reconversion professionnelle, sécurisation des parcours…)
  • les émotions au travail dans une réflexion globale sur la santé au travail (stress, insécurité professionnelle, conflit travail – famille…).

E-mail: anne-laure.gatignon-turnau@iut-tlse3.fr

GEORGES Laurent

MCF – IUT de Tarbes

JEAN-AMANS Carole

MCF – FSI

LAPEYRE Alexandre

MCF – IUT A, Toulouse

Les recherches d’Alexandre Lapeyre portent sur trois thèmes. Le premier a trait à l’efficacité des communications d’entreprises engagées en matière de développement durable. Le second concerne le sentiment de privation financière des consommateurs et ses implications en termes de prises de décisions. Le troisième, plus méthodologique, vise à améliorer l’efficacité des études marketing à travers la détection des individus peu motivés à répondre aux questionnaires.
Pour de plus amples détails : mon site internet

E-mail: alexandre.lapeyre@iut-tlse3.fr

LOUP Stéphanie

MCF – IUT A, Toulouse

Agrégée du second degré en Economie et Gestion, je suis Maître de Conférences en Sciences de Gestion en poste à l’IUT GEA site de Ponsan. Je suis Référente Entrepreneuriat Etudiant de mon Université dans le cadre du programme PEPITE-ECRIN. Mes travaux s’inscrivent en Stratégie et en Entrepreneuriat. Mes recherches portent sur les stratégies individuelles et collectives des Très Petites Entreprises, notamment dans les secteurs des métiers d’art, de l’artisanat et du secteur coopératif. Très proche de mon terrain de recherche, j’interviens régulièrement auprès d’organismes professionnels et de chambre consulaire. Cette proximité se traduit également par l’engagement au sein de la chaire « Entrepreneuriat, Territoires, Innovation » de fondation Catalyses de l’Université Paul Sabatier. Mes derniers travaux développent les liens établis entre les stratégies individuelles des TPE et les stratégies collectives auxquelles elles prennent part ainsi que les spécificités des très petites entreprises. Fort de l’expérience d’accompagnement des étudiants-entrepreneurs, je développe actuellement des travaux autour de l’émergence des compétences entrepreneuriales lors de la phase de pré-incubation et des facteurs clefs de succès des Business Plan.

MALAS Ziad

MCF – IUT A, Toulouse

Mes recherches s’articulent autour de deux grandes questions : les effets du vieillissement sur les motivations individuelles ayant des conséquences économiques (axe 1), la compréhension des comportements individuels en matière d’épargne (axe 2).
Cela m’a notamment conduit à étudier les effets du rapport à l’avenir des personnes âgées sur leurs choix patrimoniaux (sujet de ma thèse). Plus largement, mes recherches s’inscrivent dans l’étude des mécanismes à l’origine des effets des variables démographiques sur les arbitrages entre dépenses et épargne et sur les choix d’épargne. Plus récemment ces questions ont aussi été appliquées à des questions de méthodologie. L’ensemble de mes recherches tend à s’intégrer aux thématiques de mon laboratoire, le LGCO qui inclut notamment une thématique centrée sur le marketing.

E-mail: ziad.malas@iut-tlse3.fr

MAUMON Nathalie

MCF – ESPE Toulouse Midi-Pyrénées

Mes recherches se focalisent dans le domaine du Marketing digital et, plus particulièrement, elles s’axent sur le comportement du consommateur vis-à-vis des nouvelles technologies. Cela se formalise par deux projets de recherches complémentaires : les mondes virtuels et les applications mobiles. La thématique centrale de ma thèse est l’étude du comportement des consommateurs et les non-consommateurs de mondes virtuels. Depuis plusieurs années, les mondes virtuels connaissent une croissance exponentielle. Ils se différencient des autres segments de jeux vidéos, car ils réunissent simultanément trois concepts clés : la présence d’interactions sociales, la persistance et l’avatar. L’analyse qualitative a permis d’identifier les facteurs motivationnels des consommateurs de mondes virtuels et de comprendre les freins des non-consommateurs. L’émergence de ces freins est liée aux concepts clés de ces environnements. L’analyse quantitative a démontré que les facteurs motivationnels influencent la personnalisation de l’avatar et que les trois concepts clés ont un impact positif sur l’intention du consommateur. Cette recherche inclut d’autres concepts tels que l’expérience virtuelle, l’identité sociale et le flow. De ce fait, ces concepts sont omniprésents dans le projet d’applications mobiles, dont l’un des objectifs premiers est d’accroître la compréhension du comportement du consommateur par rapport à cette technologie et de développer de nouvelles opportunités pour les entreprises.

E-mail:

MONTALAN Marie-Annick

MCF – FSI

Les organisations de santé sont l’objet de profondes transformations afin d’adapter la prise en charge des patients aux nombreux défis technologiques, démographiques, sociétaux, économiques, auxquels elles sont confrontées. De nombreux leviers de changements ont été utilisés tels que les réformes du mode de financement, la définition de territoires de santé, la gouvernance hospitalière mais aussi le développement de nouveaux modes de coordination et d’intégration entre organisations sanitaires, médico-sociales, voire sociales.
En collaboration avec les enseignants-chercheurs associés au thème du Management de la Santé, mes travaux de recherche portent sur la coordination et le pilotage des organisations de santé transversales ainsi que sur la place, le rôle et la responsabilité des différentes parties prenantes à des actions collectives inter-organisationnelles. Ces questionnements rejoignent ceux qui ont été identifiés par l’Association de Recherche Appliquée au Management des Organisations de Santé (ARAMOS) à laquelle j’adhère depuis sa création en 2012.
J’ai participé au projet de recherche portant sur l’évaluation de la performance des Equipes Mobiles de Gériatrie (projet HAS-CNSA – 2008-2011) et participe actuellement aux travaux de recherche suivants :
– l’évaluation des réseaux de santé (projet en partenariat avec la Fédération Régionale Résomip, 2014 – 2015),
− la coordination de l’action collective au sein des Groupements d’Achats Hospitaliers (en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France et le groupement Garonne, 2012 – 2015),
− les processus de décision collective au sein des Groupements d’achats hospitaliers de médicaments et dispositifs médicaux et la responsabilité individuelle des pharmaciens (projet en partenariat avec le groupement Garonne depuis 2014).

E-mail: marie-annick.montalan@univ-tlse3.fr

MOTTAY Didier

MCF – FSI

PUECH Lucie

MCF – IUT A, Auch

Constatant que le temps occupe une place croissante dans les problématiques contemporaines, les organisations se voient obligées de l’intégrer dans leurs logiques de gestion. Cette pression temporelle importante se révèle d’autant plus prégnante lorsqu’elle concerne les projets intrapreneuriaux, situés en dehors des activités prescrites courantes, et pour lesquels il n’existe pas de ressources a priori dédiées. Ma thèse se proposait de comprendre en quoi le temps constitue une ressource permettant aux acteurs d’initier et de poursuivre des projets intrapreneuriaux. L’étude empirique menée s’appuyait sur des entretiens et une semaine d’observation participante à une formation-action à l’intrapreneuriat (Coup de pousse®) avec des membres d’un laboratoire de Recherche et Développement d’une grande entreprise française de l’énergie (GDF SUEZ). Mes résultats permettent de souligner la dimension qualitative du temps (variété des formes de temps impliquées dans les composantes du processus intrapreneurial), d’identifier la disponibilité d’esprit comme une qualité centrale du temps, et de qualifier de procactif le comportement intrapreneurial vis à vis des ressources temps (distinction entre temps alloué et temps autosaisi). Dans le prolongement de cette thèse, mes thèmes de recherche portent sur :
– le management de l’innovation et le développement des pratiques intrapreneuriales dans les grandes organisations;
– la gestion du temps comme un élément qui cristallise la tension entre Formel et Informel ;
– l’approche du temps comme une ressource organisationnelle.

E-mail:

SENECHAL Sylvain

MCF – IUT de Tarbes

TOUMI Kaouther

MCF – IUT A, Auch

The aim of my researches is to analyze consequences of the consideration of ethical principles in the financial characteristics of financial firms. More specifically, I study how the consideration of ethical principles could affect their financial decisions process, capital structure, governance, performance and risks profile.

Keys words: Ethical finance, Islamic finance and banking, corporate governance, ethical governance, financial risk management, financial intermediation

E-mail: kaouther.toumi@iut-tlse3.fr

VERDIER Marie-Anne

MCF – FSI

Mes recherches s’inscrivent dans le cadre de la comptabilité financière et de la comptabilité sociétale. Elles portent sur les stratégies comptables adoptées par les dirigeants dans le cadre d’opérations spécifiques (réductions d’effectifs, fusions absorptions, OPA, sociétés en difficulté). Les stratégies comptables sont étudiées au travers de la gestion des résultats, de la diffusion volontaire d’informations et de la gestion narrative des impressions. Mes recherches portent également sur le rôle de l’expert-comptable qui assiste les comités d’entreprise dans la lecture des informations diffusées par la direction. De manière plus générale, mes recherches tendent à examiner le lien entre comptabilité et ressources humaines.

E-mail:

VINCENT Béatrice

MCF – FSI

En collaboration avec les enseignants-chercheurs associés au thème du Management de la Santé, mes travaux de recherche portent sur la coordination et le pilotage des organisations de santé transversales, la place et le rôle des différentes parties prenantes à ces processus complexes. Ces questionnement rejoignent ceux qui ont été identifiés au sein de l’Association de Recherche Appliquée au Management des Organisations de Santé (ARAMOS)
Plusieurs projets de recherche ont été menés et sont en cours de réalisation sur :
− l’évaluation de la performance des Equipes Mobiles de Gériatrie (Projet de recherche HAS-CNSA – 2008-2011) et des réseaux de santé ( Projet de recherche en partenariat avec la Fédération Régionale Resomip – 2014 – 2015),
− la coordination de l’action collective au sein des Groupements d’Achats Hospitaliers (Projet de recherche en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France et le groupement Garonne – 2012 – 2015)
− les processus de décision collectifs au sein des Groupements d’achats hospitaliers et la responsabilité individuelle des pharmaciens (Projet de recherche en partenariat avec le groupement Garonne à partir de 2014).

E-mail: beatrice.vincent@univ-tlse3.fr

Doctorants

AZMAT Najma

PhD

BERQUIER Roger

PhD

BOIGEY Philippe

PhD

Résumé de la thèse : cette recherche a pour objectif de modéliser la complexité des projets pour mieux la maîtriser et, ce faisant, mieux les piloter. Elle s’inscrit ainsi dans une perspective managériale de conduite des projets et d’amélioration de leurs performances. Elle est née de constats convergents sur les limites (théoriques et pratiques) du management de projet dans le contexte contemporain.
Elle vise plus particulièrement à réintégrer dans ce pilotage les dynamiques sociales constitutives du projet. Avec elles, c’est donc l¿irréductible complexité des systèmes sociaux et des activités concrètes qui s’y déploient ou qu’ils servent qui est réintroduite, permettant alors une autre lecture des problèmes et de leur résolution possible. Plutôt que d’en nier l’existence, la variété ou la variabilité, ces dynamiques sociales sont réintroduites dès les phases amont du projet. Cette réintégration dans une approche systémique du projet est soutenue par une approche méthodologique apte à saisir ces dynamiques et à prendre en compte leurs évolutions. On en escompte des possibilités de simulation, donc de travail sur la base de projections dans des futurs possibles plus à même de servir la conduite du projet et sa réussite.

Mots clés : complexite sociale, dynamiques des sytemes, management de projet, modelisation systemiques, soft system thinking, complexite des projets

DAVRINCHE Grégoire

PhD

FAURE Corinne

PhD

NGHIEM Tan Phong

PhD

NGUYEN Nhu

PhD

Membres associés

BOUATTOUR Mondher

ESC La Rochelle

Ma recherche porte sur l’évaluation des actifs financiers et l’explication de la réaction des investisseurs à l’information financière. Elle se concentre sur certaines anomalies liées à l’hypothèse d’efficience informationnelle. Mes travaux se rattachent à la finance comportementale, y compris l’étude de l’impact des biais cognitifs sur la formation des prix. Les biais cognitifs étudiés sont notamment l’excès de confiance et l’effet de disposition. La méthode expérimentale est utilisée afin d’étudier le comportement des sujets et tester l’impact de certains biais sur les prix des titres. D’autres études empiriques se basent sur des données réelles (bases de données), notamment l’impact de l’excès de confiance sur les volumes de transaction.

E-mail: mondherbouattour@yahoo.fr

GROS Bernard

MCF – IUT A, Toulouse

Gouvernance des réseaux d’organisations en ingénierie éducative internationale :

Les réseaux d’organisations en ingénierie éducative internationale travaillent autour de la création d’un « ouvrage pédagogique », qui peut être :

  • un plan de formation en entreprise,
  • un cursus éducatif,
  • un réseau d’établissements éducatifs,
  • un système éducatif complet,

Le fonctionnement d’un tel réseau d’organisations en ingénierie éducative internationale suppose la prise en compte de problèmes de gouvernance et d’organisationnel, liés à la coopération de différents partenaires de cultures parfois très différentes : de pays du Nord, de pays du Sud, d’économies développées, d’économies émergentes, de culture universitaire, de culture d’entreprises, etc. Il peut s’agir d’administrations publiques, d’établissements éducatifs universitaires, d’experts de l’éducation, d’entreprises, de grands bailleurs de fonds (Union Européenne, Banque Mondiale, …), etc.
Il s’agit de travailler à partir du cahier des charges défini par le maître d’ouvrage, qui est la structure ou le pays bénéficiaire de l’ouvrage (souvent un pays du Sud en économie émergente), entité porteuse du projet, et sous la coordination du maître d’œuvre, qui réalise la conception et conduit les opérations.
Cette coopération des partenaires en réseau autour du projet s’avère en général très délicate, essentiellement compte tenu des diversités d’approche résultant des diversités culturelles dont il est fait mention précédemment.
La finalité de cette recherche est :

  • d’analyser le fonctionnement du réseau, et notamment ses dysfonctionnements et ses causes de dysfonctionnement,
  • puis de modéliser son fonctionnement,
  • puis de l’optimiser pour qu’il atteigne ses objectifs du mieux possible.

E-mail: bernard.gros@iut-tlse3.fr

ZHAO YANG Pan

MCF – IUT de Tarbes